Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 20:46

Aujourd'hui, je pars pour le col du Petit Saint Bernard. Juste 30 kms de montée mais à priori pas trop difficile.

Après Séez, début de la montée.

Après Séez, début de la montée.

Première borne. Je prends un petit rythme tranquille.

Première borne. Je prends un petit rythme tranquille.

Vue sur Bourg Saint Maurice une bonne partie de la montée.

Vue sur Bourg Saint Maurice une bonne partie de la montée.

Il y a beaucoup moins de circulation que sur la route de Val d'Isère et surtout pas de camion.

Il y a beaucoup moins de circulation que sur la route de Val d'Isère et surtout pas de camion.

Je me régale devant ces paysages.

Je me régale devant ces paysages.

A Rosières, un beau Saint Bernard, dommage il est en bois.

A Rosières, un beau Saint Bernard, dommage il est en bois.

Le col du Petit Saint Bernard
Encore Bourg Saint Maurice au fond.

Encore Bourg Saint Maurice au fond.

Un touriste italien a la gentillesse de me prendre en photo.

Un touriste italien a la gentillesse de me prendre en photo.

Les virages sont terminés, c'est maintenant une route presque droite.

Les virages sont terminés, c'est maintenant une route presque droite.

J'arrive d'abord aux hospices du Petit Saint Bernard. A gauche le Mont Blanc, majestueux.

J'arrive d'abord aux hospices du Petit Saint Bernard. A gauche le Mont Blanc, majestueux.

Sommet du col. Cette fois-ci c'est un couple de touristes normands qui me prend en photo. Très sympas, ils vont même me proposer d'en prendre plusieurs.

Sommet du col. Cette fois-ci c'est un couple de touristes normands qui me prend en photo. Très sympas, ils vont même me proposer d'en prendre plusieurs.

Le col du Petit-Saint-Bernard (en italien Colle del Piccolo San Bernardo) est un col alpin qui sépare la Tarentaise (commune de Séez, Savoie), c’est-à-dire la vallée de l'Isère de la vallée d'Aoste (vallon de La Thuile). D'altitude modérée par rapport aux autres cols voisins (2 188 m), il est le seul passage carrossable reliant les vallées savoyardes et valdôtaines.

En compagnie des douaniers.

En compagnie des douaniers.

Le col du Petit Saint Bernard
Le col du Petit Saint Bernard
Encore un faux saint-bernard. Et le Mont Blanc toujours derrière.

Encore un faux saint-bernard. Et le Mont Blanc toujours derrière.

D'après la serveuse du restaurant, c'est rare de le voir aussi bien. J'ai eu de la chance.

D'après la serveuse du restaurant, c'est rare de le voir aussi bien. J'ai eu de la chance.

Depuis le balcon du restaurant où je me suis offert une bonne soupe aux légumes, car il ne faisait pas chaud au sommet.

Depuis le balcon du restaurant où je me suis offert une bonne soupe aux légumes, car il ne faisait pas chaud au sommet.

Cette pancarte est plus jolie que l'autre.

Cette pancarte est plus jolie que l'autre.

Le col du Petit Saint Bernard
Une vache Tarine. Elle est superbe, vous ne trouvez pas ?

Une vache Tarine. Elle est superbe, vous ne trouvez pas ?

Le col du Petit Saint Bernard
Accueil très sympathique dans ce bar.

Accueil très sympathique dans ce bar.

Il faut bien redescendre. Je passe à nouveau devant la statue de Saint Bernard.

Il faut bien redescendre. Je passe à nouveau devant la statue de Saint Bernard.

Et les fameux hospices.

Et les fameux hospices.

Au milieu du XIe siècle, saint Bernard de Menthon (1020 - 1081), futur patron des alpinistes, fonde un hospice destiné à assurer la protection des pèlerins contre les brigands et les aléas du climat. Celui-ci aurait été érigé tout d'abord sur le versant oriental (valdôtain), puis, endommagé, reconstruit par l'archevêque Pierre II de Tarentaise (1102-1174) sur son propre diocèse, à l'ouest du col (versant tarin). Bernard conçut son réseau comme un service d'assistance gratuite ouvert à tous, à la fois centre de secours pour les pauvres et les malades, refuge pour les pèlerins, les religieux, les marchands et les soldats. Pour cela, il reprit l'ancien réseau romain, qu'il se mit à réorganiser.

Le col a été, également avec son homologue italo-suisse, le lieu où la race de chien du Saint-Bernard a été créée. Bien que l'on associe ce molosse principalement au col du Grand Saint-Bernard, la race était élevée sur les deux lieux de passage transalpins. Ainsi, nombre de chiens Saint-Bernard compagnons des moines connurent la célébrité, notamment « Ruitor », qui fut le fidèle ami du recteur Pierre Chanoux à l'hospice du Petit-Saint-Bernard, Ruitor étant le nom du sommet et d'un glacier sur les hauteurs du Petit-Saint-Bernard.

Le col du Petit Saint Bernard
Le col du Petit Saint Bernard
Belle moto. Celle là elle ne fait pas de bruit.

Belle moto. Celle là elle ne fait pas de bruit.

Une petite partie des chalets de la Rosière. On doit être bien sur les terrasses en plein soleil.

Une petite partie des chalets de la Rosière. On doit être bien sur les terrasses en plein soleil.

Le col du Petit Saint Bernard
Quelques fleurs.

Quelques fleurs.

Et voilà. Je suis arrivée au gîte que nous avons loué. Sympa, non ?

Et voilà. Je suis arrivée au gîte que nous avons loué. Sympa, non ?

Encore une belle journée de vélo avec 63 kms pour 1370 m de dénivelé.

Ce col est très agréable à monter car régulier et les pourcentages ne dépassent pas les 6 %.

Partager cet article

Repost 0
velokiki.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

KIKI-129 02/02/2015 08:47

la neige va être là pour la Transjurassienne, hélas je n'ai plus les moyens d'aller faire cette course
en Limousin il y eu juste un soupoudrage de neige que sur la partie est

kiki39 02/02/2015 09:14

Oui, c'est super pour les skieurs. Moi non plus je ne fais pas cette course, je me contente de me promener à ski, c'est déjà bien.

jeannine acrm 01/02/2015 09:51

IL suffisait que tu la pleures cette neige!!!! on pense bien à toi...........REGALE TOI

kiki39 01/02/2015 14:38

Merci Jeanine, heureusement il n'y en a pas à Lons, mais à quelques kms sur les hauteurs, c'est bon, c'est super. Bisous

KIKI-129 27/10/2014 16:06

quand on fait le tour complet du Mont Blanc, en général on finit par ce col , côté Italien, en septembre il y a moins de circulation tu as eu de la chance

Alex 05/09/2014 08:32

en effet, je n'ai pas eu le Mont Blanc aussi net ! joli :)
pour les difficultés : il arrive qu'il y ait du vent entre la rosiere et le sommet, donc vent de face, et là c'est dur, car en ligne droite et sans protection, comparé au reste de la montée sous les arbres

kiki39 05/09/2014 09:37

Oui, j'ai eu de la chance pour le Mont Blanc quant au vent, en effet, on me l'avait dit mais je l'avais un peu dans le dos.

veloblan 04/09/2014 22:24

Encore une chouette balade et un col que je n'ai pas! Il a fallu que tu bouffes encore? Pfffffffffff ha ha. Les vaches sont belles. T'avais tapé dans l’œil d'un bel Italien?
Bizzzzzzzzzzzz

kiki39 05/09/2014 09:36

Si tu n'as pas ce col, il faut venir le faire, c'est superbe mais trop facile pour toi. Quant au bel italien, il avait pas loin de 75 ans. ha ha ha.

Présentation

  • : Le blog de velokiki.over-blog.com
  • Le blog de velokiki.over-blog.com
  • : Balades en vélo.
  • Contact

Profil

  • velokiki.over-blog.com
  • Pratique le cyclotourisme. Aime visiter la France. Pointe les BPF (Brevet des Provinces Françaises).Je suis cinglée du Ventoux et je suis membre du club des 100 cols.
  • Pratique le cyclotourisme. Aime visiter la France. Pointe les BPF (Brevet des Provinces Françaises).Je suis cinglée du Ventoux et je suis membre du club des 100 cols.

Visites

Recherche

Catégories