Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 17:53
Je fais le pont de l'Ascension, comme beaucoup de monde, et je décide d'aller pointer des BPF. Au départ, je voulais aller dans le Cantal, mais la météo étant meilleure au nord de l'Allier, je suis donc allée dans l'Indre. Je pars donc en voiture en direction d'Argenton Sur Creuse et de là j'irai à Ciron et Palluau Sur Indre.
 
DSC01639 Argenton Sur Creuse
                                             Argenton Sur Creuse.
DSC01641 Argenton Sur Creuse
 
La route menant à Ciron suit la Creuse, ce sera une belle petite route ombragée.
 
DSC01642 La Creuse
 
 DSC01643 Paysage de l'Indre
                  Paysage de l'Indre. Il y a beaucoup de céréales et c'est relativement plat.
 
DSC01644 La Creuse
                                     Il n'y a pas beaucoup d'eau. Malheureusement.
 
DSC01645 La Creuse
 
J'arrive à Ciron où je pointe ma carte dans une boulangerie, seul commerce du tout petit village. C'est un BPF mais il n'y a pas beaucoup de choses à voir. Je demande à la boulangère qui me dit qu'il y a la lanterne des morts et le donjon. Je vais donc voir la lanterne des morts.
 
DSC01646 La lanterne des morts à Ciron
                                         La lanterne des morts de Ciron.
 
Une lanterne des morts est un édifice maçonné, de forme variable, souvent élancé, en forme de tour, généralement creux et surmonté d'un pavillon ajouré (au moins trois ouvertures), dans lequel au crépuscule, on hissait, souvent avec un système de poulies, une lampe allumée, supposée servir de guide aux défunts.
En France, la plupart de ces édifices furent construits aux alentours du XIIe siècle. Ils sont pour l'essentiel concentrés dans une zone du centre-ouest de la France, incluant les départements de l'Allier, de la Charente, de la Charente-Maritime, de la Corrèze, de la Creuse, de la Dordogne, de l'Indre, de la Loire, du Lot, du Puy-de-Dôme, des Deux-Sèvres, de la Vendée, de la Vienne et de la Haute-Vienne, ces 13 départements correspondant grosso modo au territoire nominal du duché d'Aquitaine au Xe siècle.
Cette concentration particulière n'a jusqu'ici reçu aucune explication satisfaisante. Les hypothèses les plus diverses ont été émises quant à leur fonction : phares destinés à guider les voyageurs égarés; enseignes indiquant un cimetière, donc un lieu dangereux à éviter; fanal permettant aux morts quittant leurs tombes pour hanter les vivants de retrouver leur cimetière à l'aube...
Toutefois, il est vraisemblable que les lanternes aient été des fanaux funéraires. Dès l'Antiquité, il était de tradition d'entretenir une flamme auprès des tombes. Cette coutume fut reprise par les premiers chrétiens pour qui la mort n'est qu'un passage de la lumière terrestre vers la lumière céleste. Les tombeaux s'ornèrent de bougies. Elles furent ensuite remplacées par une bougie de pierre, plus solide, résistante aux intempéries : la lanterne des morts.
Après la Première Guerre mondiale, des lanternes des morts ont été élevées sur les cimetières militaires (voir Douaumont et Dormans). Le monument aux morts de La Châtre représente une femme debout au pied d'une lanterne des morts.
 
DSC01647 Le Donjon de Ciron
                                          Le donjon de Ciron.
 
Je suis passée devant sans le voir. C'est un gentil pappy qui me l'a indiqué depuis son jardin et m'a permis de faire la photo.
 
Puis, je continue ma route en direction de Palluau en passant par le parc régional des étangs de la Brenne. C'est plat mais très joli et agrémenté d'étangs avec beaucoup d'oiseaux.
 
DSC01648 Etang de la Brenne
                                        Etang aménagé. Les autres sont plus sauvages.
 
DSC01650 Etang
 
 Malgré la présence d'eau, les prés sont bien secs et les vaches ont du mal à trouver à manger.
 
DSC01652 Vaches
 DSC01653 Pré sec
                                          Il n'y a vraiment plus rien. C'est désolant.
 
DSC01654 Route de la Brenne
                                                            Route toute plate au milieu des étangs.
 
DSC01655 Etang de la Brenne
 DSC01656 Etang avec héron
                                             Au milieu, un bel héron.
 
DSC01658 Etang de la Gabrière
                                       Etang de la Gabrière, c'est le plus grand.
 
DSC01659 Etang de la Gabrière
 DSC01660 Etang de la Gabrière
 DSC01661 Kiki à l'étang de la Gabrière
 DSC01662 Etang
 
J'arrive à Palluau Sur Indre.
 
DSC01664 Palluau Sur Indre
                                                         Palluau au loin sur une butte comme tout BPF qui se respecte.
 
DSC01665 Palluau Sur Indre
 DSC01666 Paysage autour de Palluau
                                    Paysage autour de Palluau. Du blé, encore du blé.
 
Je traverse donc l'Indre avant de monter au château.
 
DSC01668 Pancarte l'Indre
 DSC01667 L'Indre
 DSC01669 Château de Palluau
 Le village s'élève sur un plateau abrupt dominant la vallée de la rivière Indre. Le sous-sol de ce promontoire calcaire cache des carrières de tuffeau dont ont été extraites les pierres de construction du village, du château et des églises. La construction du château justement a débuter au XIIe siècle pour s'achever qu'au XVIIe siècle. A son pied, l'église St Sulpice dont le choeur percé d fenêtres de style gothique flamboyant éclaire de belles statues polychromes.
 
Il a été construit en 1073 par Foulques le Rechin, comte d’Anjou qui le concède à son vassal Jean de Palluau, baron de sa cour.
En 1188, après l’avoir repris aux Anglais, Philippe Auguste fait flotter la bannière de France sur la plus grosse tour du château qui désormais porte son nom.
Après la guerre de 1939-1945, le château est mis en vente et connaît plusieurs maîtres : Pierre d'Alençon, puis le célèbre couturier et parfumeur Paco Rabanne, puis M. Jean Capy, issu d'une vieille famille du Nord.
En 1987, le Conseil municipal vote à l'unanimité l'acquisition du château mais le conseil n'est pas suivi par le maire de la commune.
De 1990 à 2009, le château a été la propriété d'une S.C.I., avec pour gérant un citoyen britannique, qui a mené des travaux indispensables sur les dépendances et les toitures.
Le Chateau est actuellement la propriété de Monsieur Jean-Roger MORVAN.
DSC01670 Vue du château
                                           Vue depuis le château.                                                                          
 
 
DSC01671 Vue du château 
 DSC01672 Palluau
 Je quitte Palluau et je me dirige à nouveau sur Argenton Sur Creuse.
DSC01673 Petite route en forêt
  Petite route à travers une forêt, cela change, c'est un peu plus vert.
DSC01674 Château
 Château privé dont je ne sais pas le nom. Il est en rénovation. Il y a du boulot.
DSC01675 Eglise de Méobecq
                                    Eglise abbatiale de Méobecq.
 
 

L'église Saint-Pierre de Méobecq était l'église d'une ancienne abbaye fondée par Saint Cyran vraisemblablement sur ordre du roi Dagobert au VIIe siècle. Elle se trouve dans la commune de Méobecq, située dans le département de l'Indre et la région Centre.

L'église actuelle date du XIe siècle. Grâce à une vieille charte qui a été conservée, nous savons que l'église a été consacrée le samedi 3 septembre 1048.

L'abbaye de Méobecq fut pillée et incendiée au XVIe siècle lors des guerres de religion, notamment au passage de l’armée de Condé.

Au XVIIe siècle, il ne restait pratiquement plus rien du prestigieux domaine et la communauté fut supprimée.

Subsistent aujourd'hui l'église abbatiale Saint Pierre, quelques maisons et un tronçon du mur d'enceinte. L'église a conservé son abside romane, de très beaux chapiteaux à feuillages et animaux ainsi qu'un ensemble de fresques de la fin du XIe siècle.

 
DSC01676 Eglise de Méobecq
 
 Voilà donc deux BPF de plus à ma collection et en plus pas très loin de chez moi.
Belle sortie de 134 km pour un dénivelé de 805 m.
 
 
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
velokiki.over-blog.com - dans Pointage BPF
commenter cet article

commentaires

Veloblan 08/06/2011 08:50


Encore de belles photos mais tu as eu tort, il a fait très beau tout ce long week end dans le Cantal


velokiki.over-blog.com 13/06/2011 14:06



Parce que toi tu es rentré à midi mais je ne suis pas sûre qu'il n'y ait pas eu d'averses orageuses l'après-midi. Mais ce n'est que partie remise.



Penn Ar Bed 04/06/2011 19:43


Jolies photos une fois encore. Un coin que je connais, je l'ai traversé en vélo, de bons souvenirs... même si ça manquait de bosses sérieuses :)


velokiki.over-blog.com 04/06/2011 22:28



C'est vrai que c'est plat mais c'est ce qui fait la beauté de la France, la diversité des paysages. Perso, j'aime mieux quand ça monte un peu.



Présentation

  • : Le blog de velokiki.over-blog.com
  • Le blog de velokiki.over-blog.com
  • : Balades en vélo.
  • Contact

Profil

  • velokiki.over-blog.com
  • Pratique le cyclotourisme. Aime visiter la France. Pointe les BPF (Brevet des Provinces Françaises).Je suis cinglée du Ventoux et je suis membre du club des 100 cols.
  • Pratique le cyclotourisme. Aime visiter la France. Pointe les BPF (Brevet des Provinces Françaises).Je suis cinglée du Ventoux et je suis membre du club des 100 cols.

Visites

Recherche

Catégories